Restez informé
Restez informé

Vie des régions

24 avr

Soirée des Talents des Travaux Publics

Le 28 mars 2019 s’est tenue la première Soirée des Talents des Travaux Publics visant à valoriser les collaborateurs des entreprises franciliennes. Au cours de ce moment convivial, une cinquantaine de personnes ont été réunies.

L’occasion de mettre en lumière les Canalisateurs grâce au jeune Florian VIRMOUX, apprenti au CFM BTP de Trappes et en alternance chez Eiffage Génie Civil Réseaux, candidat aux finales nationales des Olympiades des Métiers de notre région dans la catégorie Réseaux de Canalisations

Salon des Maires d’Ile-de-France 2019

La délégation Ile-de-France des Canalisateurs était présente au salon des Maires d’Ile-de-France qui s’est tenu les 16, 17 et 18 avril 2019.

L’occasion de partager auprès des Maires et élus présents les enjeux relatifs à l’entretien et à la modernisation de nos réseaux de canalisations, mais aussi sur les outils à leur disposition sur ce sujet.

Fête des Métiers, de l’Orientation et de l’Alternance du 17 avril 2019

Les Canalisateurs ont participé aux côtés de la FRTP Ile-de-France et du CFM BTP à la Fête des Métiers, de l’Orientation et de l’Alternance qui s’est tenue le 17 avril 2019 au Parc Floral de Paris.

Au cours de cet événement, nous avons promu avec l’appui de jeunes du CFM BTP, le métier de Canalisateur et les nombreuses formations accessibles dans ce centre en CAP ou Bac Pro. L’occasion pour ce centre de la profession, de susciter de nouvelles vocations en amont de la rentrée 2019-2020 !

Tags :
21 fév

Après le don à l'association "un enfant par la main" en fin d'année dernière et plus récemment le carrefour de l'eau à Rennes fin janvier, la délégation Pays de la Loire prépare actuellement deux nouveaux évènements :

  • La prochaine rencontre des Canalisateurs Pays de la Loire, qui aura lieu le Mercredi 27/02/19 matin

  • Une visite de chantier avec des jeunes, ainsi que la préparation d’une Vidéo réalisée grâce à un drone dans le cadre du Concours lancé par les Canalisateurs

Tags :
18 déc

Jean-Pierre BERTIN, jusqu’alors délégué d’Indre-et-Loire des Canalisateurs, succède à Jean-Claude BROSSIER dans la fonction de Délégué régional des Canalisateurs.

Il a 58 ans et il est Président de l’entreprise JEROME BTP à Ballan-Miré, où il a succédé, là aussi, à Jean-Claude BROSSIER.

Jean-Claude BROSSIER a souhaité passer le relais à Jean-Pierre BERTIN sans attendre la fin du mandat car ce poste nécessite une personne en fonction opérationnelle dans l’entreprise.

Jean-Claude n’en oublie pas pour autant la cause des Canalisateurs puisqu’il siège au conseil d'administration du syndicat ainsi qu'au Comité de Bassin Loire-Bretagne où il compte bien poursuivre son engagement pour des réseaux de qualité.

Jean-Pierre BERTIN, avec l’équipe des canalisateurs de la région, continuera à faire vivre la profession en Centre-Val de Loire. Il aura notamment à ses côtés Arthur MILLE – SADE CGTH – qui est le nouveau délégué pour l’Indre-et-Loire.

 
 
 
Tags :
24 oct

Cet événement a réuni 150 personnes à Vienne (38), regroupant entreprises de canalisations, maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre. En ouverture, Pierre Rampa, président de CSSE, s’est félicité des mesures annoncées par le Premier ministre le 29 août dernier, à l’issue de la première phase des Assises de l’eau, consacrée au petit cycle de l’eau. Il a ainsi salué la prise de conscience gouvernementale de la nécessité de mieux gérer « l’or bleu ». Ce constat était partagé par les participants à la table-ronde : Jean Launay, coordinateur général des Assises de l’Eau ; Thierry Kovacs, Maire de Vienne - Président de Vienne Condrieu Agglomération ; Paul Galonnier, administrateur de SYNTEC Ingénierie - Président du Cluster INDURA et Yannick Prebay, directeur de la délégation Rhône-Alpes de l’Agence de l’Eau.

Parmi les points positifs mis en avant :

  • l’obligation de remplir la base SISPEA  (base de données pour l’étude annuelle des pertes en eau potable réalisée par CERC ARA en Rhône-Alpes)
  • la réorganisation territoriale permettant  un regroupement des maîtres d’ouvrage et donc des prises de décisions plus rapides
  • la volonté du gouvernement de solliciter les fonds européens pour l'entretien des réseaux d'eau

La Profession souhaite désormais la mise en place de comités de suivi locaux pour veiller à ce que les mesures soient mises en œuvre localement.

 

Tags :
24 oct

Les Canalisateurs du Limousin ont mis en place deux partenariats : un avec le pôle de l'environnement et un autre avec l'école d'ingénieur ENSIL - ENSCI.

Les Canalisateurs du Limousin, partenaires du Pôle de l’environnement

Le Pôle de l’environnement est un réseau d’acteurs présents sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine. Regroupant les entreprises actrices de l’eau mais également celles compétentes sur les thématiques environnementales, elle rassemble, fédère et promeut ces entreprises et démarches environnementales sur tout le territoire.

Aussi, la délégation Canalisateurs du Limousin a renouvelé et formalisé son engagement en signant une charte de partenariat avec le pôle de l’environnement où ils s’engagent chacun à développer leur relation.

Cette charte formalise également la volonté des Canalisateurs de développer leur connaissance et d’informer leurs partenaires et le réseau des évolutions du secteur. Dans un but d’économie circulaire et de développement de la connaissance, les Canalisateurs-Limousin sont actifs dans les actions proposées et marquent leur volonté d’accroître ensemble ces démarches environnementales.

Les Canalisateurs du Limousin, partenaires de l’école d’ingénieur ENSIL-ENSCI

L’ENSIL-ENSCI est une école qui forme des ingénieurs pluridisciplinaires ayant acquis, à côté d'une large formation scientifique et technique, une bonne culture humaine, économique et linguistique qui leur permet d'assumer des postes à responsabilité dans les entreprises, aussi bien au niveau des études et du développement, que de la production.

Les nombreux partenariats développés avec les entreprises permettent aux élèves, à tous les stades de leur formation, d'avoir une approche concrète de leur futur métier.  Ouverte sur le monde industriel, l'ENSIL-ENSCI met l'accent sur la professionnalisation de ses enseignements en faisant notamment appel à de nombreux intervenants issus de l’entreprise et du monde socio-économique.

Dans le cadre de sa formation Génie de l’eau et de l’environnement, la délégation a renouvelé un partenariat avec l’école d’ingénieur.

Aussi, des visites de chantiers ainsi que des interventions au sein de la promotion sont organisées chaque année, afin de pouvoir leurs faire découvrir le secteur des travaux publics et de leur permettre de prendre connaissance des opportunités professionnelles que nous proposons.

Les Canalisateurs – Limousin se sont également rapprochés de l’école afin de se mettre en lien avec le monde de la recherche et proposer éventuellement des sujets de recherche.

de gauche à droite sur la photo : M. Julien DELAYE,  Délégué régional adjoint Limousin des Canalisateurs, et M. Patrick LEPRAT,  directeur de l’école d’ENSIL – ENSCI

 
 
 
 
Tags :
17 sep

Les Canalisateurs et sa délégation des Pays de la Loire, organisent leur 1er Forum « Eau potable et Assainissement » à Nantesle Jeudi 08 novembre 2018 de 09h00 à 12h30. (lieu à confirmer)

Cette matinée animée par Fabrice GASDON, sera ponctuée de plusieurs temps forts :

Introduction - Mot de bienvenue - Didier RUÉE - Délégué Régional Pays de la Loire des Canalisateurs de France

❶ Etat des lieux du réseau d’eau et assainissement en Pays de la Loire

❷ La réforme territoriale : Quels financements possibles, 11ème Programme de l’Agence de l’Eau, conclusions des Assises …

❸ Evolution des métiers canalisateurs et des expertises

❹ Conclusions d’Alain GRIZAUD - Président Canalisateurs de France, Didier RUÉE, Jean-Christophe LOUVET - Président FRTP Pays de la Loire

❺ Remise des dons collectés au profit de l’Association « Un enfant par la main » pour le Projet citernes en Haïti

Vous recevrez ultérieurement une invitation ainsi que l’ordre du jour détaillé du Forum.

 
 
 
 
 
 
Tags :
17 sep

Les Canalisateurs du Sud-Est (CSSE) se sont réunis en assemblée générale le 22 juin dernier au Château des Fines Roches à Châteauneuf-du-Pape (84). Pierre Rampa, président, Michel Réguillon, délégué Rhône-Alpes et Yves Bourdais, délégué PACA, ont présenté l’action sur le terrain d’une profession déterminée à lutter contre les gaspillages de l’eau. L’occasion pour Pierre Rampa de présenter, en présence d’Alain Grizaud, Président des Canalisateurs, le plan d’action 2020 sur PACA, la Corse et Rhône-Alpes, et d’annoncer la mise en place d’Ambassadeurs locaux. Ces entrepreneurs bénévoles iront au contact des donneurs d’ordres, techniciens et élus des collectivités locales pour présenter les savoir-faire et l’expertise des 117 entreprises de la profession de PACA, Corse et Rhône-Alpes.

Laurence Herbeaux, directrice de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes a présenté les résultats de l’étude 2018 sur le suivi des pertes d’eau potable en Rhône-Alpes, qui a permis de positionner la profession comme un acteur incontournable de la préservation de la ressource naturelle dans une région qui a déjà connu deux alertes sécheresse depuis le début de l’année 2018.

Enfin, André Bernard, président de la chambre d’Agriculture du Vaucluse est venu présenter le projet d’irrigation couvrant le Nord du département et débordant dans le Sud de la Drôme, pour un montant d’investissement prévisionnel de plus de 240 millions d’€. « Avec le réchauffement climatique, nos vignes commencent à souffrir de la sécheresse. Après plusieurs années d’études, nous allons proposer un projet d’irrigation à partir des eaux du Rhône, qui sont largement sous exploitées par rapport aux eaux de la Durance », a-t-il expliqué. L’occasion pour les canalisateurs et les agriculteurs de mettre en avant des propositions complémentaires pour préserver la ressource en eau.

 
 
 
 
 
 
Tags :
17 sep

Les Canalisateurs d'Auvergne ont participé les 6 et 7 juin dernier au Salon Cycl’eau à Vichy, une ville sélectionnée pour sa situation géographique, au cœur du bassin hydrographique Loire. Cet événement constitue un rendez-vous incontournable pour les différentes acteurs du secteur – collectivités locales, fournisseurs, maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage, qui ont pu se rencontrer et partager leurs expériences pour préparer l’avenir, à l’heure où l’organisation et la gouvernance de la gestion de l’eau connaissent une importante mutation.

A cette occasion, Jean-Luc Garcia, délégué régional des Canalisateurs Auvergne, accompagné par d’autres membres de l’organisation, a pu rappeler, auprès des visiteurs et exposants, l’intérêt de renouveler les canalisations et communiquer sur la position de la Profession vis-à-vis des enjeux du petit cycle de l’eau, traités par les Assises de l’eau

 
 
 
Tags :
20 juin

La Cellule Économique Régionale de la Construction Grand Est a lancé début 2017 une vaste étude sur les fuites dans les réseaux d’eau potable du bassin Rhin-Meuse. L’objectif de cette étude qui vient d’être rendue publique était de faire prendre conscience de manière chiffrée et explicite l'étendue des pertes, et ainsi permettre aux collectivités d'agir en hiérarchisant les priorités, mais aussi d’informer les donneurs d’ordres alsaciens, champardennais et lorrains de l'importance de l'entretien de ce patrimoine de salubrité publique.

Le dernier motif de l’investissement des trois Délégations dans ce projet est bien évidemment de susciter des investissements dans le renouvellement des réseaux d'eau potable, et par là même soutenir l'activité et préserver les emplois des entreprises de canalisations.

La parution de l’étude a été accompagnée d’une démarche de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse auprès des collectivités du bassin, qui ont été destinataires de la synthèse de celle-ci.

Une promotion de l’outil est envisagée sous forme de réunions d’informations, au cours du second semestre.

Par ailleurs , les Canalisateurs et la CERC vont proposer à l’Agence de l’Eau Seine Normandie de réaliser la même étude, a minima auprès des services de l’ex Champagne-Ardenne afin d’avoir une vision globale Grand Est. 

Consultez l’ensemble des documents liés à cette étude (rapport d’étude complet, synthèse générale et synthèses départementales) sur ce lien.

 
 
 
Tags :
20 juin

Les représentants de l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse, du Syndicat des Eaux et de l’Assainissement Alsace-Moselle, de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg, de la Ville de Mulhouse, de Colmar agglomération, de Saint-Louis agglomération et de la Communauté des Communes de Ste Odile ont rappelé la gestion patrimoniale de leurs réseaux, la planification des actions et leurs programmes travaux.  Ces différents intervenants locaux se sont clairement exprimés sur les indispensables investissements  sur les réseaux de canalisations.

Clotilde TERRIBLE a insisté sur le contexte de la Politique de l’Eau, en rassurant  sur ses espoirs et en rappelant les propositions des Canalisateurs pour les assises de l’eau. Alain LE BLAINVAUX et Leslie LAROCHE ont évoqué respectivement  les campagnes amiante, silice, outils de coupe et le pack prévention sécurité.

A l’issue des interventions fort appréciées, un moment de convivialité autour d’un cocktail a permis de poursuivre les échanges.

Tags :

Pages

Copyright 2016 - Les Canalisateurs - 0145632608 - info@canalisateurs.com - Équipe permanente

Scroll to Top